Passer le menu

Henri IV - le règne interrompu

L’architecture

Dans le souci de postérité qui ne cesse de l’animer, Henri IV perçoit l’architecture comme un moyen privilégié. Quoi de plus imposant et prestigieux que les bâtiments pour éterniser une renommée ? À cette nécessité s’ajoute un goût personnel pour l’architecture et l’art de la construction. Ici, l’atavisme des Albret comme des Valois, princes constructeurs, a joué. Henri lance donc des chantiers, les visite, congratule les architectes, les maçons et les charpentiers. Certains « [le] blâment d’aimer trop les bâtiments et les riches ouvrages […] », comme il l’écrit à Sully en 1607. Henri n’en a cure et entretient tous ceux qui le veulent sur « [ses] bâtiments ». Si ses projets urbanistiques parisiens lui avaient permis de s’intéresser à l’architecture, les transformations et embellissements des résidences royales vont lui permettre de donner libre cours à ses goûts.
Bienvenue sur le site Henri 4
/1/ Vous souhaitez voir ce site en version flash, ce site nécessite donc que votre poste soit équipé du flash player et que soit activé le javascript sur votre navigateur.

/2/ Si vous n'avez pas flash installé sur votre ordinateur, vous pouvez consulter la version accessible du site.

/3/ Vous pouvez consulter la version mobile du site.
Version accessible